Apprendre à piloter un drone !

laurent
Pilotage
Pilotage

Voici quelques questions dont tout débutant se pose ! Comment apprendre à piloter un drone ? Est-ce compliqué ? Par ou dois-je commencer ? Avec quel type de matériel ?  Peut-on apprendre avec un simulateur ? Etc. Beaucoup de questions qui peuvent paraitre légitime quand on commence à s’intéresser de près au pilotage.  Avant d’apporter des éléments de réponse à ces questions, sachez que je vous donne ici mon point de vue et mes méthodes, libre à vous les adapter.

N’importe qui peut apprendre à piloter ?

A partir du moment que vous avez 2 bras et un cerveau, vous êtes sur la bonne voie ;). Plus sérieusement, oui ! Bien évidemment qu’il y a des personnes qui sont plus disposée que d’autre mais au final tout est une question d’entrainement. Comme dans chaque domaine, il faut exercer son cerveau. Rien de nouveau, c’est la pratique qui vous forgera une expérience solide.

Il parait que les multicoptères vols presque tout seuls ? Ce n’est pas  faux, tout dépend de ce que l’on entend par voler ! Car décoller et faire du stationnaire(*) puis atterrir, mon petit de 4 ans y arrive sans problème ! Par contre, dès qu’il s’agit de faire des mouvements, des virages ou grand huit, ajouté à cela un peu de vent rafaleux, tout se corse rapidement. Allez, je ne suis pas la pour vous décourager, mais pour vous motiver, encore une fois n’importe qui avec pratique et persévérance pourra prendre en main rapidement l’engin.

*Stationnaire : Action qualifiant un vol immobile, c’est à dire faire du sur place. Ce terme est souvent employé pour les hélicoptères.

Par où commencer, sans se ruiner ?

Mon premier conseil se portera sur l’achat d’un mini drone pour moins d’une centaine d’euros, vous pourrez déjà emboiter le pas avec du concret. Pour débuter, je vous conseil le mini-drone Hubsan X4 au alentour des 50 €. N’hésitez pas à commander des pièces de rechange, (hélices, pieds, etc…) car au début, croyez-moi, il y aura de la casse, tout le monde passe par la.

Pour ceux qui ont peur de casser leur tirelire en cochon rose, sachez qu’une alternative moins onéreuse pourrait vous séduire, c’est bien entendu le simulateur de vol. Aujourd’hui, il en existe plusieurs sur le marché qui intègre des drones. Le facteur prix joue un rôle important, alors grâce au simulateur, vous pourrez vous crasher avec le sourire !

Quel simulateur choisir ?

il y en a pour tous les gouts et tous les prix. Notez qu’il faudra prendre en compte quelques éléments comme la puissance de votre ordinateur et le type de plateforme (Windows, Mac). Rien de mieux qu’un tableau récapitulatif des simulateurs les plus en vogue du moment.

SimulateurPlateformeDescriptionPrix
RealFlight 7.5WindowsDans sa version 7.5, ce simulateur est tout simplement l’un des plus réalistes qu’il soit. Avec des graphismes magnifiques et une prise en main excellente, il ravira plus d’un !100 € environ
Phoenix RC 5WindowsActuellement dans sa version 5, phoenix est une référence dans le monde du modélisme. De superbe graphisme !90 € environ
Aerosim RCWindowsUn excellent simulateur porter en grande partie sur les drones avec des entrainements spécialisés.70 € environ
Aerofly RC 7Windows - MacUn des rares disponible sur macA partir de 49 €

Comment garder ma motivation intacte ?

Rien de plus frustrant de  se crasher lamentablement comme une grosse merde contre le mur du salon, ou bien d’arracher les hélices contre le faux plafond et pour les plus fougueux, s’écraser sur la TV de dernière génération :).

Pour garder une motivation de fer après une vingtaine, treintaine, ……. voir une centaine de crashs pour les plus doués :), il faut savoir garder calme et patience. Je sais plus simple à dire qu’à faire, mais soyez réaliste, il vous faudra un petit temps d’adaptation pour assimiler l’ensemble des commandes et comportement du drone. Souvenez-vous de vos débuts à l’auto-école ? Vous avez eu un temps d’adaptation aux pédales et passage des vitesses, combien d’entre nous avons calé ou encore foiré ce satané créneau ? Donc pas de stresse, avec de la persévérance sa viendra.

Si je dois rajouter un dernier point sur la motivation, je dirais simplement d’y aller par étape, mais surtout mieux vaut s’entrainer 10 minutes par jour plutôt que 2h pendant un jour puis plus rien pendant x jours, c’est à mon sens très mauvais pour acquérir de l’expérience.

Quel exercice dois-je faire pour progresser ?

Voici quelques conseils et exercices pratiques pour prendre en main votre multicoptère :

ExerciceNiveauConsigneConseil
DécollerfacilePoser le drone bien à plat puis effectuer le décollage, après celui-ci, stabiliser la machine.Lorsque vous décollez, il faut donner un bon coup de gaz pour arracher la machine du sol puis stabiliser là à environ un mètre du sol
AttérrirIntermédiaireAttérrir sur un point fixe repéré à l’avance. Répéter l’exercice afin de maitriser.Toujours repositionner l’avant du drone à midi, afin que vous ne soyez pas perturbé par l’inversion des commandes en phase d’atterrissage.
Avant / ArrièrefacileAvancer et reculer au point de départ en stabilisant la machine au point de retourAlternez votre sensibilité sur les commandes
Droite / GauchefacileMême exercice que avant / arrièreAlternez la sensibilité sur les commandes
Rotation droite / gauchefacilefaites des 360° dans les deux sens puis revenez en position midiAlternez la vitesse et ajuster la juste avant la fin de la rotation
Viragedifficileeffectuer un virage vers la droite ou gauche puis revenez au point de départUn virage bien réalisé doit être constant. l’astuce consiste une fois votre degré d’inclinaison trouvé, bloquer les commandes. Votre drone pourra faire des cercles constants

Ces excercices vous permettrons d’avoir les bases pour manier votre drone. Maitriser cette partie, c’est avoir l’assurance de partir du bon pied.

Conclusion

Pour conclure sur une note positive, sachez prendre du plaisir. l’apprentissage est souvent long mais lorsque vous arriverez à exécuter l’ensemble des commandes qui vous passe par la tête, vous serez pas peu fier de vous !

Si vous aussi vous avez une méthode à nous faire partager dans les commentaires, n’hésitez pas !

Il me reste plus qu’à vous souhaiter un bon vol ….

8
Share
laurent
laurent

Technicien et Télé-pilote autorisé par la Direction Générale de l'Aviation Civile. Passionné depuis quelques années par les multicoptères et la vidéo.

1 commentaire

  1. jack

    Merci pour cet article, super pour débuter et se former. Si vous me permettez je vais recopier vos exercices pour m’en faire une fiche.

Laisser un commentaire